Chapitre 3 : Ha’apai, enfin les plages paradisiaques de sable fin !

l
27/11/2010 - Pays : Tonga - Imprimer ce message Syndication :

Aprs plusieurs tentatives de prendre le ferry pour aller jusqu’ cette archipel (pas d’horaire et mme pas de jour fixe de dpart et d’arriv) nous capitulons et feront le trajet en avion, moyen plus sr pour se rendre l bas et surtout en revenir dans les temps !

L’le principale est vraiment petite 10km de long et 5 de large, elle est jumele une autre le de la mme taille qui sont relies par une route.

Pour notre premire nuit nous avons repr une petite le au sud que l’on peu rejoindre marre basse pied (ou prendre le ferry !) mais l’ide de se rendre pied sur une le nous sduit. On se renseigne sur les mares, la chance nous sourit elle est en milieu de journe. Nous voil parti pour une traverse de 30minutes de l’eau jusqu’aux genoux, quelques vagues mais pas de courant pouvant nous dstabiliser avec nos sacs sur le dos. De l’autre cot s’est le paradis, comme sur les photos que l’on a tous en tte, entoure par une plages de sables blanc, des cocotiers, et au centre une fort un peu dense. Et l personne ! Il y a 3 resorts qui se sont installs sur l’le, nous choisissons le 1er pour y piquer notre tente ! Le couple qui s’en occupe propose des petites maisonnettes (fale) en bambou et bois avec feuille de palmiers en guise de toit, Kadafi le propritaire a tout construit de ses mains, les maisonnettes penchent un peu, l’eau est puise une sources dans les sol par un systme de pompe manuelle, l’eau de pluie comme de partout au Tonga pour l’eau potable, pas de confort extra juste tout se dont on a besoin, ici les gens sont l pour se dtendre, rien d’autre faire que de prendre un bon bouquin, se poser sur la plage, aller se baigner, manger les dlicieux gateaux de Taiana, boire une noix de coco frachement cueillie et explorer la fort ! Malheureusement le temps nous est compter et 24h aprs notre arriv nous devons rebrousser chemin pendant la mare basse.

Voil pas 5 minutes que nous avons les pieds dans l’eau que Gal s’arrte net et me montre  oh regarde ! le gros poisson  10m devant nous ! Un aileron blanc et noir qui sort de l’eau, une nage bien particulire et lente !! J’appelerai a plutt un requin ! Crise de panique, mais le  gros poisson continue sa route sans nous remarquer. Vous imaginez bien la traverse de retour t plus rapide, pas un mot sur ce que l’on a vu on prfre se taire et avancer en regardant droite et gauche nous dbterons de l’espce de ce  poisson  plus tard ! Mais la traverse n’est pas termine, 5 minutes avant d’arriver un deuxime aileron pointe le bout de son nez, 10m, puis 5m et vient droit dans notre direction, on stop, on observe et au moment ou le  gros poisson  nous voit il fait demi tour toute vitesse et sans va au large ! Nous aussi, on prend nos jambes notre cou et on termine les derniers mtres en courant pour rejoindre la plage ! Sur le moment un gros cou de stress mais maintenant on en rigole. Le lendemain nous avons vu Kadafi au village et nous lui avons demand confirmation sur l’espce de ce poisson, qui s’avre tre bel et bien un requin. Un requin des rcif plus exactement, qui sont d’aprs kadafi  friendly , gentil. Mais un requin reste un requin pour nous !! Normalement, on ne les trouve pas l o l’on a travers, mais comme la mer taient dmonte, ils taient la recherche de calme dans des eaux moins profonde et traversait pour aller de l’autre cot de l’le moins secoue par les vagues !

Nous avons profit d’une accalmie de la pluie pour continuer le tour des les, belles plages de sables et de cocotiers, malheureusement pas de baignade, la mer tait trop dchane et la pluie redondante.

Sur les 15 jours, le soleil n’a pas t trop de la partie, beaucoup d’averses, de vent. Le mois de novembre est un mois de transition entre saison sche et saison des cyclones qui attaquent dbut dcembre dans le pacifique.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :
Par France
le 29/11/2010 à 15:00:05
C'est extraordinaire ce que vous vivez sur ces petites iles du Pacifique.
Un mode de vie l'oppos de ce que nous connaissons et des rencontres hors du commun...mme avec les "gentils" requins... Panique comprhensible mais rencontre inoubliable !!
On vous suit sur la carte du monde...
Take care you !!
Bisous
Par Adeline
le 02/12/2010 à 21:08:38
Ah les vacances sur les les paradisiaques, le pied pendant qu'ici la neige tombe doucement mais surement. Trop drle votre rencontre avec les gros poissons, j'imagine bien la scne et j'en rigole tout seule!
Par contre je m'tais habitu aux photos qui illustrent vos commentaires...o sont elles pass?

A vous l'Australie, bonnes dcouvertes!
Par Dominique R.
le 06/12/2010 à 22:37:46
Bravo pour les rcits, on s'y croirait !
Quant la rencontre avec les gentils poissons on imagine aussi trs bien la scne ! Un peu (ou peut tre beaucoup) de stress ne fait pas de mal dans cette atmosphre paradisiaque.Y-a pas de jump picture ?
Portez-vous bien.
Bises enneiges.
Par Julia
le 10/12/2010 à 18:21:26
Merci vous deux pour les nouvelles! Votre histoire de requin m'a fait penser notre rencontre un soir avec un ours dans un parc aux Etats-Unis....pas trs rigolo sur le moment mais un super souvenir aprs!

Vous nous amenez loin, mme vos rcits nous dpaysent! J'ai hte de voir des photos de ces paradis :)

Gros bisous!
Julia
Par Julia
le 10/12/2010 à 18:43:41
Merci vous deux pour les nouvelles! Votre histoire de requin m'a fait penser notre rencontre un soir avec un ours dans un parc aux Etats-Unis....pas trs rigolo sur le moment mais un super souvenir aprs!

Vous nous amenez loin, mme vos rcits nous dpaysent! J'ai hte de voir des photos de ces paradis :)

Gros bisous!
Julia

Laisser un commentaire

Karine Gael in Ossie

Note: 4,7/5 - 120 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)